Image default
Business/B2B

Services à la personne et réduction d’impôt : ce qu’il faut savoir

En France, le recours aux spécialistes des services et travaux à domicile permet de bénéficier d’une réduction d’impôt. Cet avantage fiscal qui s’élève à 50 % est généralement attribué aux clients sous forme de crédit d’impôt depuis 2018, alors qu’auparavant, ce n’était que les salariés qui en bénéficiaient. Le crédit d’impôt sera de ce fait déduit de votre impôt. Si vous n’êtes pas imposable, cette somme vous sera remboursée par chèque. Voici quelques détails sur les conditions d’obtention de cette exonération fiscale. Comment faire pour en profiter ?

Services à la personne : prestations concernées par la réduction d’impôt

La réduction d’impôt est destinée à toutes les personnes qui emploient des personnes pour des prestations à domicile. C’est le cas des travaux ménagers qui vous donnent droit à une déduction d’impôt de 50 % sur les salaires des femmes ou hommes de ménage. Vous pourrez également prétendre à cet avantage fiscal pour les travaux de :

  • Jardinage
  • Bricolage
  • garde d’enfant à domicile
  • soutien scolaire ou cours à domicile
  • préparation de repas
  • collecte et livraison à domicile de linge lavé et repassé.

Les personnes qui paient quelqu’un pour des services de :

  • assistance aux personnes âgées ou handicapées
  • garde-malade
  • transports et aide à la mobilité
  • accompagnement des enfants dans leurs déplacements
  • livraison de courses à domicile

… profitent aussi d’une réduction d’impôt.

D’autres types de prestations offertes à domicile sont aussi éligibles à cette réduction d’impôt, tels que :

  • l’assistance informatique à domicile
  • les soins d’esthétique à domicile
  • le gardiennage
  • l’assistance administrative à domicile.

À noter que la liste n’est pas exhaustive.

Services à la personne : comment profiter de la réduction d’impôt ?

Cette réduction d’impôt sur le service à la personne est à profiter lors de la déclaration d’impôt. Pour cela, vous devrez remplir exactement la bonne case. Sur votre formulaire de déclaration, n’oubliez pas de cocher la case 7DB si vous êtes des salariés actifs. Pour les retraités, c’est la case 7DF qu’il faut cocher. Ne manquez pas non plus de renseigner sur-le-champ dédié à cet effet la totalité de la somme versée aux salariés à domicile.

L’exonération fiscale de 50 % ne concerne que les sommes que vous payez à partir de votre revenu. Les aides octroyées par la CAF, par votre employeur et les subventions ne sont pas éligibles à cette réduction d’impôt. Cet avantage fiscal est plafonné par le fisc à 12 000 euros par an.

Related Articles

Le guide pour ouvrir une boulangerie

Claude

Meilleurs moyens pour gagner de l’argent en ligne

Irene

La définition de l’inbound marketing / stratégie marketing digital

administrateur

Leave a Comment