Image default
Maison

Zoom sur le faux plafond

Notez cet article

L’installation d’un faux plafond obéit à divers objectifs : dissimuler un plafond endommagé, cacher les gaines électriques, installer les spots d’éclairage ou servir de support pour un isolant thermique ou acoustique. Toutefois, pour arriver à tous ces résultats, certaines étapes nécessaires sont à franchir. Découvrez dans cet article plus d’explication ainsi que l’essentiel à savoir sur les faux plafonds : généralités, étapes de fabrication et types de matériaux.

Les généralités

Avant de poser un plafond et de passer au montage, ainsi qu’à la pose de plaques de plâtre, la première chose à faire est de bien noter les dimensions de différents supports.

Pour poser un faux plafond, les plaques de plâtre doivent se trouver sur une ossature métallique arrimée au plafond. Cette structure est composée de :

  • Suspentes vissées au plafond: elles sont montées dans le sens du rail tous les 1.20 mètre au maximum. Ces suspentes soutiennent le poids du faux plafond.
  • Cornières elles se fixent autour des murs.
  • Rails horizontaux: ils sont clipsés sur les suspentes et vont se reposer sur les cornières. Ces rails seront longs de 3 mètres et espacés entre eux de 50 cm.
  • Crochets clips de connexion pour joindre les rails entre eux.

Il est à noter que les méthodes de pose d’un faux plafond tendu diffèrent d’un faux plafond suspendu. Vous pouvez également demander un avis à un professionnel comme l’entreprise d’isolation thermique  91.

Les étapes de pose d’un faux plafond

Bon nombre de raisons peuvent pousser un propriétaire à rénover et à poser un faux plafond. Les plus connus sont les suivants :

  • Pour améliorer l’isolation acoustique et thermique de la pièce
  • Pour camoufler des câbles ou des canalisations
  • Pour un rendu tout simplement plus esthétique
  • Pour camoufler une grosse fissure dans le plafond ou lorsque celui-ci est très abîmé
  • Pour installer un système d’éclairage et notamment des spots
  • Pour abaisser la hauteur d’un plafond et ainsi faire des économies de chauffage

Vous avez 2 types de faux plafonds : tendu et suspendu. Si vous êtes un bricoleur expérimenté, les étapes suivantes vous seront faciles à suivre. Préparer la zone de pose. Déterminer d’abord la nature de votre plafond. Vous verrez un peu plus loin les questions suivantes :Quelles sont les avantages d’un faux plafond? Comment le poser? Nous vous disons tous ce qu’il y a à savoir sur le faux plafond et sa pose.

1. Mesure et tracés

La première étape de la construction est de mesurer la surface du plafond et d’élaborer le plan de calepinage pour le placement des suspentes. Il faut également compter le nombre de rails, de suspentes, de clips et de plaques de plastique. On déterminera ensuite la hauteur du faux plafond avant le positionnement des cornières sur le périmètre du mur (13 mm au-dessus) à l’aide d’un niveau à bulle.

La fixation des suspentes et des cornières

L’étape suivante est la suspension des suspentes. À noter que celles-ci doivent être montées en amont tandis que d’autres peuvent être réglées à l’aide de vis. La hauteur de chaque suspente est réglée de telle façon à ce que la ligne de niveau désirée soit respectée. L’installation des cornières s’effectue en les fixant au mur selon un tracé déterminé et en se servant des chevillées adaptées à la nature du mur.

Le montage des rails et des plaques

Avant de poser les rails, il est obligatoire de repérer les emplacements des futurs spots en amenant l’électricité vers le faux plafond et les trous nécessaires pour les spots. Pour monter les rails qui vont se fixer sur les cornières, il faut les découper selon la longueur désirée puis les clipser directement à l’extrémité des suspentes.

Posez les plaques sur l’ossature métallique quadrillée avec le vis spécial placo. Commencez par les plaques entières. Pour atteindre la hauteur souhaitée, servez-vous d’un lève-plaque. Pour poser les plaques sur l’armature, il est conseillé de les positionner de façon perpendiculaire aux rails. Placez-les ensuite sur la plaque contre le mur. Vissez-les, tous les 30 cm.

Si vous êtes dans le besoin de coup de pousse, n’hésitez pas à contacter l’entreprise de l’isolation thermique 91.

Isolation des plafonds

Pour une efficacité optimale de l’isolation thermique 91, il faut assurer d’une manière globale l’étanchéité à l’air des parois du bâtiment. Une isolation réussie est une isolation qui réduit la perdition de l’énergie, qui vous protège contre les bruits extérieurs.

L’isolation acoustique des plafonds varie selon qu’elle soit effectuée sous un plancher en béton ou sous un plancher en bois. Nous allons voir ci-après la différence.

  • Isolation sous un plancher en béton : composé essentiellement d’un plancher à entrevous béton, un appui, d’une plaque acoustique et d’une fourrure. Ce système est léger, sec et propre tout en assurant une réduction optimale des bruits aériens et bruits d’impact.
  • Isolation sous un plancher en bois : composé d’un plancher en bois, d’une plaque de plâtre, d’une suspente, d’une lisse, d’une fourrure. Elle offre un avantage optimal par une isolation thermique 91 performante, un passage aisé des conduits et des gaines, mais surtout sur la réduction des bruits d’impact et des bruits aériens.

L’isolation thermique 91 en est une autre. Elle doit être travaillée afin de réduire la perdition de chaleur ou de ne pas être refroidie par la température extérieure. Il est donc conseiller de recourir à l’expertise d’un professionnel comme isolation thermique 91. Grâce à ses conseils, vous pourrez choisir la meilleure isolation possible.

Le confort thermique de votre maison dépend de l’expertise de l’entreprise d’isolation thermique 91. Choisissez isolation thermique 91 comme partenaire de vos travaux d’isolation. Bénéficiez d’un travail effectué dans les règles de l’art de l’isolation.

Les principaux types de faux plafonds

Faux plafond suspendu

Le faux plafond suspendu est généralement doté d’un espace où vous pouvez mettre les installations électriques. Ce type de consturction sert également d’abri pour l’isolation le plus souvent en laine de roche. Il peut être fait à partir de plaques de plâtre, de lames de bois, de PVC, de briques à plafond en terre ou en céramique. Tous ces éléments sont accrochés au plafond grâce aux rails et aux suspentes en métal.

Faux plafond tendu

Très tendance, ce type de plafond est souvent utilisé dans les maisons contemporaines. Le matériau le plus souvent utilisé est la toile thermoplastique. Ses différentes propriétés favorisent une meilleure personnalisation de votre faux plafond. Son installation requiert les compétences d’un professionnel. Il se décline sous divers modèles de finition comme le miroir, le métallique, le bois…

Pour tous travaux d’isolation, vous pouvez contacter l’entreprise d’isolation thermique 91. Leur équipe saura vous guider et vous conseiller pour ce qu’il faut faire.

Related Articles

Checklist pour réussir son déménagement

Tamby

Donnez une nouvelle harmonie à votre appartement et à votre bureau

Victorien

Renforcer la protection de ses biens et de ses proches par l’installation d’une alarme sans fil

Tamby

Leave a Comment