Image default
Animaux

La protection de la faune: ce qu’il faut faire avec des animaux errants

Chaque année, plus de 4 300 animaux errants sont ramassés par la fourrière intercommunale. Il existe de multiples facteurs qui poussent les animaux à échapper leur habitat. Alimentation insuffisante ou inadéquate, dévastation des conditions d’habitation, maltraitance, nombreuses sont les raisons qui les incitent à trouver un autre milieu pour vivre. Tous les citoyens sont invités à ne pas rester les bras croisés pour protéger ces animaux.

Faire appel aux autorités compétentes

Avant de commencer, il est nécessaire de signaler que certaines communes ne disposent pas encore des ressources humaines ou financières suffisantes pour s’occuper des animaux errants. Dans ce cas, elles doivent s’adresser directement aux sociétés spécialisées dans ce domaine pour se conformer aux obligations légales. En revanche, d’autres municipalités possèdent des agents compétents qui se chargent de l’enlèvement des animaux errants.

Quelle que soit la situation, chaque citoyen doit recourir à ces autorités dans les plus brefs délais lorsqu’il aperçoit des animaux rôder dans les environs. Seuls les spécialistes ont le droit de les ramasser et les transporter à la fourrière.

Si les bêtes sont identifiées, les professionnels contactent immédiatement leurs maîtres pour les récupérer. Si pendant les 8 jours, aucun particulier ne se manifeste pas à la disparition de son animal domestique, ce dernier est ensuite considéré comme abandonné et effectivement la commune en sera propriétaire.

Le cas échéant, la commune se charge de la recherche d’un meilleur emplacement pour ces animaux. Leur nouveau refuge doit respecter les règles sanitaires et techniques en vigueur. Dans la majorité des cas, ces bêtes sont confiées aux organisations protectrices des animaux.

Conseils pour ramasser les animaux sauvages en détresse

Lorsqu’on conduit une voiture, on rencontre souvent dans la rue un renardeau, un martinet, un écureuil ou bien d’autres. S’ils ne sont pas renversés par notre véhicule, ils sont déjà blessés où ils vivent. Devant cette situation, il est conseillé de ramasser l’animal en question. S’il est encore en état de vous agresser, vous devez rester très prudent.

Mais quoi qu’il en soit, la bête doit être soignée dans le moment même. Bien que vous soyez pressé, vous êtes invité à la transporter chez un vétérinaire ou un centre de soins des animaux sauvages. N’oubliez pas qu’il est interdit de garder cette bête chez soi. La réglementation française vous en empêche. Suivre ces conseils est déjà une grande étape pour sauver les animaux en détresse. Et pour tout ce qui touche aux animaux de compagnie que vous avez adoptés dans les règles de l’art, vous pouvez vous rendre sur animal.ch pour trouver de nombreuses informations et des conseils à foison à leur sujet (chiens, chats, rongeurs, oiseaux, etc.).

Related Articles

Dératisation : les solutions pour éliminer définitivement les rongeurs dans votre maison

Laurent

Avoir des chiens donne l’initiative d’en prendre soin

Irene

Comment bien s’occuper d’un chat ?

Irene

Leave a Comment