Image default
Business/B2B

Que faut-il pour se lancer dans la boulangerie ?

Ouvrir une boulangerie est un projet qui vous inspire ? Comme tout projet, un tel investissement exige de la préparation en amont et en aval. Pour démarrer du bon pied, plusieurs éléments sont à prendre en compte non seulement pour éviter les mauvaises surprises, mais aussi pour faire en sorte que l’établissement puisse se développer dans le temps.

Avant le passage à l’acte

Avant d’entreprendre quoi que ce soit, il est important de savoir qu’ouvrir une boulangerie exige une formation. La plus connue est le CAP boulanger. Le diplôme se prépare en deux ans et va permettre aux candidats d’acquérir les connaissances nécessaires à la réalisation de produits de boulangerie. La formation va également permettre d’assimiler la manière de présenter les pains et les viennoiseries dans le respect des règles de l’art. Dans le cas où vous êtes un professionnel en phase de reconversion, il est possible d’accéder à des formations accélérées qui vont vous permettre d’obtenir un CAP en six mois, voire même en quatre mois.

Il peut également être indispensable d’avoir de bonnes bases sur la gestion d’entreprise. Ainsi, dans le cas où vous n’auriez pas par exemple un bac +2 en gestion ou au moins un minimum de trois ans d’expérience dans le domaine, il est conseillé de suivre un stage d’initiation à la gestion d’entreprise. Sachez également que vous pouvez passer un brevet professionnel boulanger.

Outre la formation, il est également crucial de bien définir votre objectif et le budget que vous comptez y mettre.

La préparation en amont

La première étape est la préparation de l’implantation. Plusieurs points sont à prendre en compte lors de cette phase. Il y a l’étude du marché à faire. C’est le moment d’analyser le marché local et l’offre existante. Cette étape sera en d’autres termes le moment durant lequel vous évaluerez les forces et les faiblesses des éventuels concurrents ainsi que le potentiel économique de la localité où vous comptez vous implanter. Ce sera un point qui vous aidera à décider de l’emplacement où vous pourrez ouvrir votre boulangerie.

La seconde étape est le matériel et l’équipement. Plusieurs éléments sont à prévoir pour la vente et la réalisation des produits. Il faudra entre autres l’équipement froid comme le réfrigérateur et la chambre froide, l’équipement de réalisation comme le four, le pétrin, la machine à napper ou encore la diviseuse. Puis, il y a l’équipement pour vente comme la vitrine réfrigérée, les étagères à pain, la caisse enregistreuse et éventuellement des chaises et des tables dans le cas où vous souhaiteriez offrir aux clients la possibilité de consommer sur place.

Related Articles

Quelles sont les 10 catégories de CACES engins de chantier

Tamby

Le logiciel de comptabilité, un outil essentiel pour une entreprise

Tamby

Clients mauvais payeurs : comment les éviter ?

Irene

Leave a Comment