Image default
E-Commerce / Shopping

Pour une réconciliation entre les PME et le géant Amazon

Pour une réconciliation entre les PME et le géant Amazon
Notez cet article

Par le biais d’une médiation menée par le secrétaire d’État au Numérique Mounir Mahjoubi, le gouvernement démontre sa volonté de rééquilibrer les relations commerciales entre les petites entreprises françaises et Amazon. Et pour cause, le géant de la vente en ligne a supprimé le compte de certaines entreprises… sans explications.

Que s’est-il réellement passé ?

L’un des cas concrets est celui des Éditions Caurette. Cet été, cet e-commerce d’Alsace a été bloqué par Amazon. Selon son fondateur Jean-Christophe Caurette, la maison d’édition n’a reçu aucun préavis. Pourtant, elle ne pouvait plus vendre le moindre livre sur Amazon. Résultat, une baisse jusqu’à 15 % de son chiffre d’affaires total.

Suite à cet incident, Jean-Christophe Caurette a adressé de nombreux e-mails et courriers aux responsables de la plateforme de vente en ligne. Le problème est qu’il n’avait reçu aucune réponse et il ne pouvait joindre aucun responsable d’Amazon.

À noter que ce n’est pas la seule enseigne qui a subi un tel incident. De nombreuses autres PME ont également rencontré des difficultés avec les plateformes de vente en ligne comme Alibaba et Ebay.

Pour rééquilibrer les relations commerciales entre ces PME et les grandes plateformes de vente en ligne, le gouvernement a donc lancé une opération de médiation menée par Mounir Mahjoubi. Cette intervention a pour but de trouver l’origine du problème puis de renouer le dialogue entre les différentes parties prenantes.

Selon le secrétaire d’État au Numérique, chacun a un rôle à jouer dans cette situation. On peut par exemple comprendre la réaction du géant Amazon de sanctionner certaines entreprises qui n’arrivent pas à satisfaire à l’augmentation importante des commandes. Ce qu’on reproche à cette plateforme de vente en ligne, c’est qu’elle aurait dû informer au préalable les entreprises avant de les infliger une quelconque sanction, car les conséquences peuvent être terribles.

Quelques solutions pour sortir de l’impasse

Pour le cas des Édition Caurette, la solution s’est débloquée comme par miracle. L’intervention de Mounir Mahjoubi était un véritable succès selon Jean-Christophe Caurette, étant donné qu’il a déjà essayé de trouver des solutions par rapport à sa situation, à plusieurs reprises, mais en vain.

Pourtant, même s’il s’est dit ravi d’avoir retrouvé son accès à Amazon, Jean-Christophe Caurette a avancé que ce même incident peut aussi arriver à n’importe quel moment, car la raison n’a jamais été divulguée par Amazon.

L’enjeu est que, si les plateformes de vente en ligne continuent à déréférencer les entreprises, cela va dégrader leur notoriété. Dans la foulée, elles risquent de perdre de vue des fournisseurs potentiels.

Quant à la Mounir Mahjoubi, ce médiateur a annoncé que le gouvernement est actuellement en train de mettre en place un dispositif régissant la relation entre les PME et les plateformes en ligne au niveau européen. On pourrait donc s’attendre à ce que les géants de l’e-commerce n’aient plus le droit d’appliquer unilatéralement des sanctions (rupture des relations, baisses contraintes des prix, déréférencement brutal, etc.). Avant d’en appliquer, ils seront obligés d’informer l’entreprise concernée.

 

Related Articles

Les précautions à prendre avant de faire l’acquisition de son alarme sans fil

Christophe

Pourquoi donner des photos personnalisées comme cadeau ?

Irene

Bien assurer la sécurité de son magasin, comment faire ?

Irene

Leave a Comment