Image default
Business/B2B

Qu’est-ce qu’une augmentation de capital ?

Le capital d’une société représente l’ensemble des ressources dont dispose cette dernière lors de sa création. Considéré comme l’apport réalisé par les actionnaires d’une société, il peut évoluer avec le temps. Voici tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet.

La notion d’augmentation du capital 

Il s’agit d’une opération juridique qui permet de renforcer le capital social d’une société. Elle conduit à une augmentation de la valeur nominale des titres d’une entreprise si elle se fait sans création de nouvelles actions.

L’augmentation du capital peut se faire soit par incorporation des dettes de l’entreprise, soit par de nouveaux apports ou encore par incorporation des réserves.

La publication de l’annonce légale, une étape indispensable

Dans le cadre d’une augmentation du capital, la société est tenue d’informer ses partenaires à travers la publication d’une annonce légale. Cette dernière doit être faite dans un journal d’annonce légale comme celui dont vous pouvez voir le site ici. L’annonce légale doit indiquer la forme juridique de la société, les montants de l’ancien et de nouveau capital, le numéro SIREN de la société, le siège social de l’entreprise et l’organe ayant décidé de l’augmentation du capital.

Les pièges à éviter lors de l’augmentation du capital


Même si l’augmentation du capital est une belle opportunité pour les entreprises, il y a toutefois certains pièges à éviter. Vous vous exposez à une dilution du capital. En effet, lors de cette opération, de nouveaux titres sont créés et répartis entre les actionnaires de l’entreprise. Si vous ne souscrivez pas à l’augmentation, vous pourrez subir une dilution de votre droit au vote et aux dividendes. Vous perdez ainsi tout contrôle ou influence au sein de l’entreprise. Pour l’éviter, vous avez donc intérêt à prendre un avocat pour qu’il vous assiste.

Il existe également un risque de non-souscription. Si la communication de votre entreprise est mauvaise ou si les raisons de l’augmentation du capital sont jugées mauvaises par les actionnaires, il y a des risques que les nouveaux titres émis ne soient pas souscrits. Pour cela, vous devez souscrire à une assurance capable de protéger votre capital selon les modalités que vous aurez prévues.

Related Articles

Comment optimiser son entrepôt ?

Journal

Comment bien présenter ses produits en magasin grâce aux présentoirs métalliques

Tamby

Clients mauvais payeurs : comment les éviter ?

Irene

Leave a Comment